Les fêtes de fin d’année sont derrière nous et plus d’une personne grande ou petit a reçu des cadeaux. Les fameux cadeaux de Noël que les enfants attendent avec impatience. Oui ces cadeaux qui sont déposés sous le sapin par un vieil homme à la barbe blanche.

Mais d’où vient cette tradition et est-ce que les cadeaux cela existe depuis longtemps ? Je vais essayer de répondre à ces questions.

Pour certain la tradition d’offrir des cadeaux de Noël remonte au XVIIIe siècle dans le monde chrétien, mais le fait d’offrir des cadeaux de Noêl est un geste qui est repris par plus d’une personne et cela hors du contexte religieux . C’est devenu un commerce important et cela, deux mois avant Noël il faut bien le dire.

Dans la vision chrétienne, le fait d’offrir des cadeaux de Noël viendrai du fait que les rois mages et les bergers ont offert des présents à l’enfant Jésus. Pour d’autre cela commence par les romains lors des fêtes des Saturnales (solstice d’hiver-20 au 22 décembre) et des sigillaires (fin décembre) où ils s’offraient des petits présents comme des figurines en terre cuite ou en bois.

Ensuite est apparue Saint-Nicolas au XIIe siècle, un évêque qui dans la nuit du 5 au 6 décembre apportait et apporte toujours pour certaines régions et certains pays des friandises, comme pain d’épice, fruit sec, chocolat, bonbons.

Cela va s’étaler dans le temps et au XIXe siècle les enfants recevaient une orange, ce qui était un présent important, puisque ce fruit se faisait rare et donc cher.

C’est au XXe siècle que le cadeau se transformera en jouet et cela commencera par Paris qui voudra suivre l’exemple des commerçant d’Amérique en décorant et incitants la population à acheter des jouets aux enfants pour le 25 décembre.

Mais cela dépasse le geste commerciale tout de même, offrir un cadeau à Noël est un don de soi, faire plaisir aux autres, surtout aux enfants. Cela consolide l’amitié et l’amour pour autrui, un rituel important pour la société, le plus important je pense.

Les cadeaux sont enveloppés dans du papier coloré et un joli noeud les accompagne souvent, il faut dire que les cadeaux de Noël sont souvent l’enjeu pour les parents d’essayer que les enfants soient sage et obéisse. La phrase fatale est « si tu n’es pas sage, le Père Noël ne t’apportera pas de cadeaux à Noël « . Je ne pense pas que cela fonctionne vraiment et plus d’un parent ne peut point offrir de cadeau à leurs enfants.

Mais chaque pays à ses traditions.

En France l’enfant dépose ses souliers le 24 décembre au soir ses souliers au pied du sapin, laisse un gâteau et un verre de lait pour le Papa Noël et au matin du 25 décembre découvre les cadeaux de Noël.

Dans les pays anglo-xasons l’enfant accroche une large chaussette rouge au bord des cheminées et c’est Santa Claus (Père Noël) qui distribue les cadeaux.

En Espagne les cadeaux sont distribués le 6 janvier en hommage aux Rois mages.

En Italie les enfants sont gâtés par la distribution de petits présents aux cadeaux bien plus important tout au long du mois de décembre et début janvier. Le 13 décembre ils reçoivent des petits cadeaux par Saint-Luce. Saint Nicolas qui leur offre des petits présents le 6 décembre dans la ville de Trieste. Le 25 décembre c’est Babbo Natale  (le Père Noël) qui offre des cadeaux plus importants. Puis le 6 janvier la fée Befana offre soit des bonbons aux enfants sages et du charbon aux qui n’ont pas été sage.

En Allemagne c’est Saint-Nicolas qui apporte les friandises, mais aussi des noix, des mandarines et pommes le 6 janvier. Les enfants déposent leurs bottes ou leurs chaussettes devant leur porte. La tradition de Saint-Nicolas est aussi présente en Autriche, en Suisse, aux Pays-Bas, en Belgique, dans le Nord de la France et en Lorraine. Bien sur Saint-Nicolas est toujours accompagné du Père Fouettard qui punit les enfants pas sage. Saint-Nicolas possède un livre et pas n’importe quel livre, un livre en Or où sont notés les bêtises et les vertus des enfants.

Le 24 décembre les enfants ont le droit de découvrir le sapin et les cadeaux de Noël, ils chanteront Stille Nacht, Alle Jahre wieder ou d’autres chants de Noël avant d’ouvrir les cadeaux et un membre de la famille lira dans la bible le passage de la naissance de Jésus, puisque c’est lui qui apporte les cadeaux. Les catholiques vont à la messe de Noël(Christmette) le 24 décembre à minuit. Quand la messe est terminée toutes les lumières dans l’église sont éteints sauf les cierges et les bougies du sapin et tous chantent Stille Nacht, heilige Nacht.

Dans les pays tradition Orthodoxe, en Grèce par exemple c’est le 1 janvier que les cadeaux sont échangés en hommage a l’évêque Basile de Césarée que l’on fête ce jour-là.

Le Père Gel a remplacé le Père Noël et les cadeaux s’échangent à l’occasion du Nouvel AN dans les ex-pays de l’Est orthodoxe (Russie et Ukraine).

En Amérique Latine Le Père Noël se nomme Papai Noel en portugais (au Brésil) ou bien Papá Noel en espagnol, la tradition nord-américaine du Père Noël est largement utilisé. Nous découvrons que le Père Noêl fabrique les jouets pour les donner à l’enfant Jésus qui les distribue aux enfants. C’est une histoire fait évoluer la tradition et cela est présent au Vénézuela. Le but de tout cela est de réconcilier les deux traditions catholiques et les profanes dans un monde où le Père Noël est omniprésent.

Pour finir en Asie la tradition des cadeaux de Noël est présente dans les différents pays comme ceux qui ont adopté la chrétienté comme Philippines, Timor oriental ou alors le Japon, Corée du Sud qui ont adopté des coutumes occidentales.

Je vous laisse mes supports pour mes recherches et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires.

http://quoi.info/actualite-culture/2012/12/24/buche-sapin-cadeaux-ca-vient-dou-ces-traditions-de-noel-1157918/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cadeau_de_No%C3%ABl

 

 

Une réponse à D’où vient le cadeau de Noël ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>