Dans mon entourage j’entends depuis quelques temps: pourquoi tu ne parles jamais des femmes ? Pourtant plus d’une reine a bouleversé l’histoire.

 

Puisque ce que femme veut, homme exécute (cela est ainsi depuis des lustres parait-il !) je vous propose un article sur des femmes qui ont traversé la vie d’un grand homme et qui, à leur façon, ont fait avancer l’histoire.

Je ne sais pas si vous connaissez la série  » Les Tudors  » . Je l’apprécie, et du coup Henry VIII n’est pas dépourvu du côté de ses épouses: il n’a pas hésité à s’entourer de 6 épouses.

Catherine D’Aragon (née le 16 décembre 1485, morte le 7 janvier 1536) sera la première épouse d’Henry VIII. Mais pour Catherine cela ne sera pas son premier mariage puisqu’elle est sa belle-soeur, la jeune femme ayant épousé le frère aîné d’Henry, Arthur Tudor prince de Galles (1486-1502) pour consolider les liens entre l’Espagne et l’Angleterre. Quand Arthur décède d’une maladie il sera décidé que le nouveau prince héritier Henry VIII devra à son tour s’unir à Catherine. De leur union naîtra un seul enfant Mary Ière (qui sera reine de 1553 à 1558). C’est en mai 1509 que Henry VIII et Catherine d’Aragon sont couronnées roi et reine d’Angleterre, de France et d’Irlande suite au décès de Henry VII le 21 avril 1509.

Le roi Henry VIII, toujours privé d’héritier masculin légitime, va tout faire pour répudier son épouse et divorcer. Mais l’Église refuse. Le Pape s’oppose à ce divorce. C’est de là que naîtra l’Église anglicane, ce qui permettra au roi de répudier Catherine et d’épouser Anne Boleyn. C’est Thomas Cranmer, nouvel archevêque de Cantorbéry, qui prononcera le divorce d’Henry et de Catherine.

Anne Boleyn (née vers 1502 – 19 mai 1536) est la seconde épouse du roi Henry. Il en est fou amoureux et pourtant il la fera décapiter sur les accusations d’adultère, d’inceste et de haute trahison. De cette union naîtra une fille: Elisabeth Ier d’Angleterre (7 septembre 1533 à Greenwich – 24 mars 1603 à Richmond). Elle deviendra reine après la mort de son demi frère Édouard VI le 6 juillet 1553, puis de sa demi-soeur aînée, Marie Ière le 17 novembre 1558. Elle sera surnommée la reine vierge.

La troisième épouse d’Henry sera Jeanne Seymour (vers 1508 – 24 octobre 1537) qui donnera naissance à Édouard VI d’Angleterre. Jeanne est l’opposée de Anne Boleyn: très stricte et  austère. Fini l’éclat et la mode française à la cours importé par Anne. Le roi aura une grande affection pour son épouse Jeanne qui lui donnera un garçon, et à sa mort il se fera enterrer auprès d’elle. Jeanne décédera peu après l’accouchement de son fils d’une fièvre puerpérale le 24 octobre. Henry portera le deuil pendant 3 mois et ne se remariera que 3 ans après.

C’est Anne de Clèves qui sera la quatrième épouse, une allemande connue sous le nom d’Anna von Jülich-Kleve-Berg (22 septembre 1515 – 16 juillet 1557). Le roi sera fort déçu du physique de son épouse qui ne parle qu’allemand. Il ne peut renoncer à ce mariage, qui a lieu le 6 janvier 1540, pour des raisons politiques . Mais il réussi à faire annuler le mariage le 9 juillet 1540 (pour non-consommation et les fiançailles antérieures de sa nouvelle épouse avec François Ier de Lorraine). La jeune femme ne s’opposera pas et deviendra même très proche d’Henry qui la nommera même « sa soeur ainée ».

La cinquième épouse sera Catherine Howard (née entre 1518 et 15241 et morte le 13 février 1542 à Londres). Henri VIII l’épouse le 28 juillet 1540. Il la surnommera « la rose sans épine ». Elle sera reine consort très peu de temps: 2 ans exactement. Comme Anne Boleyn elle sera décapitée pour adultère et trahison.

La sixième et dernière épouse du roi Henry se nomme Catherine Parr (ou Parre) (1512 – 5 septembre 1548). Pour Catherine cela sera son troisième mariage. Catherine épousa Henri VIII le 12 juillet 1543 au château de Hampton Court. Elle sera l’unique reine qui sera régente pendant 3 mois lors de la campagne du roi Henry en France qui fut un désastre. Henry va mourir le 28 janvier 1547 au Palais de Whitehall. Catherine épousera Thomas Seymour dont elle aura une fille, Marie Seymour, mais mourra peu de temps après.

Henry VIII aura aussi des maîtresses et il ne sera pas un roi tout à fait charmant. On se souviendra de lui comme d’un homme brutal et sanguinaire.

Ses maîtresses :

  • Elizabeth Blount, qui a donné naissance au fils illégitime d’Henri, Henry FitzRoy.
  • Mary Boleyn, sœur d’Anne Boleyn.
  • Jeanne Popincourt (1510),
  • Anne Stafford (1514), sœur du duc de Buckingham et épouse du seigneur de Hastings.
  • Margaret Shelton (1534-1535), cousine d’Anne et Mary Boleyn.

Ses nombreuses femmes et maîtresses ont inspiré le personnage de Barbe bleue de Charles Perrault, bien qu’on attribue aussi l’origine de ce personnage de conte à Gilles de Rai, compagnon de combat de Jeanne d’Arc.

Je vous laisse méditer sur cet homme et si vous avez des commentaires, ils sont les bienvenus!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_VIII_d’Angleterre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *