3maig

 

Je vous propose de continuer à voyager à travers les peintures et leur histoire. Je découvre des oeuvres d’art avec gourmandise et je vous en partage un petit morceau avec plaisir. Nous allons parler du tableau Le trois mai 1808 à Madrid de Francisco de Goya.

Il se produit le 2 mai 1808 un événement sur Madrid, les mamelouks de la cavalerie napoléonienne sont attaqués par la rébellion du peuple madrilène (soulèvement du Dos de Mayo). En représailles le jour suivant des otages seront fusillés.

Goya visant à peindre l’essentiel, élimine les détails, voulant donner le plus possible la place à l’expression des visages. Observez les visages des fusillés qui expriment, le défi, la peur et la résignation. Les soldats nous ne voyons aucun visage, ils sont anonymes. Pour renforcer l’horreur de la scène une imposante lanterne est posée sur le sol ce qui produit une lumière assez crue.

Pour accentuer un effet poignant nous pouvons observer dans le fond de la scène l’arrivée des autres condamnés, alors que devant vous avez déjà des cadavres à terre. Vous pouvez observer des couleurs très puissantes qui s’unissent.

De cette oeuvre Monet s’en inspirera pour réaliser son Exécution de Maximilien (1867)

Francisco de Goya est né le 15 avril 1746 et décédé en 1828.

Huile sur toile, 226 x 345 cm, l’oeuvre se trouve à Madrid au musée de Prado.

Si vous avez envie de nous confier des renseignements, ou simplement des commentaires, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *