DSCF1059

 

Je vous propose de découvrir par quelques photos et deux trois mots les Catacombes de Paris. Pour commencer armez vous de patience si vous voulez les visiter, il faut en moyenne une bonne heure d’attente. Mais personnellement cela m’a paru finalement dérisoire, tellement j’ai apprécié la visite. Il ne faut pas être claustrophobe, ni trop sensible et je ne suis pas certain que les enfants puissent visiter les catacombes avant 12/13 ans.

La visite dure 45 mn et vous déambulez sur 2 km, vous avez 130 marches à descendre et 83 marches à remonter. La température est de 14° donc prévoyez une petite laine si vous décidez de visiter les Catacombes en été.

Parlons un peu d’histoire à présent !

L’ossuaire nommé les Catacombes, fut crée à la fin du XVIIIe siècle. Le cimetière des Saints-innocents situé aux halles, est en 1780 le plus important de Paris, mais les habitants demandent sa fermeture pour cause de salubrité publique. Le Conseil d’Etat prononce le transfert des ossements par arrêt du 9 novembre 1785.

Le service des carrières , créé par arrêt du Conseil du Roi le 4 avril 1777 dans le but de protéger et de consolider le sous-sol parisien est chargé de choisir et d’aménager le site.

Ce sont les anciennes carrières de Calcaire, situé au lieu-dit Tombe-Issoire qui vont accueillir les ossements de tous les cimetières de Paris, en particulier lors des planifications urbaines d’Haussmann et cela jusqu’en 1860.

Au début du XIXe siècle le public à accès aux Catacombes, cela suscite un engouement de curiosité au point que des personnalités prestigieuses feront le déplacement pour les visiter. François Ier Empereur d’Autriche visita les Catacombes en 1814. Napoléon III accompagné de son fils le Prince Impérial y descendit en 1860.DSCF1097

Mais commençons la visite maintenant, vous descendrez un escalier qui vous conduira à 20 mètres sous terre, c’est un escalier tournant attention. Vous allez ensuite débuter votre parcours par des couloirs étroits assez long.DSCF1064

Vous allez découvrir des inscriptions sur les parois qui vous indiquerons les rues qui se trouvent eu surface ou bien les travaux qui ont été effectués , comme la consolidation de l’aqueduc d’Arcueil, qui fut construit entre 1613 et 1623 sur l’ordre de Maire de Médicis.DSCF1066

Vous traverserez l’atelier qui est une ancienne carrière, des piliers dit « tournés » et « à bras » sont à observer, ils correspondent à deux techniques de consolidations du plafond de la galerie qui ont été utilisés de lors de l’exploitation lutétien ( 45 millions d’années avant notre ère).DSCF1067

J’ai été surpris de rencontrer dans les galeries des sculptures, d’un dénommé Décure, vétéran des armées de Louis XV. Qui fut carrier et sculpta une maquette de la forteresse de Port-Mahon, ville principale de l’île de Minorque aux Baléares où il aurait été prisonnier un moment par les Anglais

DSCF1076

DSCF1077

DSCF1080

Au détour d’une galerie vous découvrirez le « bain de pieds des carriers » qui désigne une petite nappe d’eau, découvert par les carriers. La nappe d’eau fut utilisé dans la composition du ciment.DSCF1088

Nous arrivons à l’endroit attendu par les visiteurs, l’entrée de l’ossuaire, elle est encadrée par deux piliers de maçonnerie ornés de figures géométriques blanches sur un fond noir. Vous découvrirez une inscription « Arrête, c’est ici l’empire de la mort » . L’ossuaire comporte environ six millions des restes humains sur plus de 780 mètres de galerie.

DSCF1101

Les premiers ossements sot arrivés en 1786, ils furent jetés en vrac. Héricart de Thury (1776-1854) inspecteur général des carrières, sous l’Empire (1810) décida d’aménager l’endroit. Les os longs et les crânes sont disposés de façon à faire une décoration de façade, alors que derrière les ossements sont entassés sans ordre et cela sur 20 à 30 mètres de profondeur.

Vous découvrirez une petite fontaine « de la Samaritaine » dont les parois sont constituées d’ossements provenant du cimetière des innocents.DSCF1104

La « crypte du Sacellum » est un autel imitant un tombeau antique, une plaque vous signale les premiers ossements qui ont été transférés du cimetière des innocents en avril 1786.

Vous avez aussi la Lampe sépulcrale, premier monument dressé dans les Catacombes, une coupe dans laquelle les carriers allumaient en permanence un brasier.

DSCF1119

DSCF1109Le tombeau dit  de Gilbert, un ouvrage de consolidation recouvert par un habillage en forme de sarcophage. Vous découvrirez des vers du poète Gilbert.

DSCF1138

DSCF1122Vous découvrirez sur deux plaques les dates des seuls corps qui fut inhumés directement dans les Catacombes, le 18 mai 1789 lors du combat à la manufacture de Réveillon et le 10 août 1792 lors du combat au château des Tuileries.DSCF1131

Une unique pierre tombale , celle d’une femme qui passa sa vie à faire libérer un homme nommé Latude de la prison de la Bastille, Françoise Géllain (dame Legros).

Vous sortirez de l’ossuaire pour poursuivre votre visite par une galerie qui vous propose de découvrir des cloches de fontis vidées et consolidées, pour vous montrer les types de dégradations. Vous sortirez après avoir grimpé un escalier de 83 marches datant du XVIIIe siècle rue Rémy Dumoncel.DSCF1107

Les Catacombes font plus de 350 km de galerie, la visite de 2 km est déjà très impressionnante, n’hésitez pas à vous y rendre, vous pouvez bien évidemment laisser vos commentaires qui seront les bienvenue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *