Commentaires récents

Nous allons parler de l’église Sainte-Croix de Nantes. Elle est située en plein centre de la ville . Au coeur du quartier médiéval du Bouffay. Son campanile ainsi que son beffroi sont un repère pour les balades en ville.

L’édifice est l’ancienne chapelle du château de Bouffay, édifié par Conan de Tort à la fin du X siècle.

En 1106 la chapelle est donnée aux moines de l’abbaye de Marmoutiers-les-Tours. C’est en 1138 que l’Église devient paroissiale.

Les moines de Marmoutier construisent un petit prieuré près de l’église : le cloître Saint-Martin. Jusqu’en 1620 les moines seront chargés de la paroisse.

En 1665 il fût décidé que l’Église, étant devenue trop petite, soit détruite et
reconstruite. Les travaux débutent en 1669. Ils dureront environ un siècle.

La nef, de style ogival flamboyant, agrandie de deux basses-nefs occupe dans son ensemble l’église du XIe. Quelques dates et nom des architectes qui se sont occupés de la construction de l’Église:
  • 1670 : les architectes : Jacques Renaud et Pierre Durand
  • 1678 : les architectes Nicolas Renaudin, Pierre Durand et Jacques Renaud
  • 1685 : les architectes Pierre Genesteau et Thomas Gérard.

Le choeur est de 1841 et le clocher fut érigé en 1860. La façade et le portail datent de 1685.

En 1860, l’architecte Driollet surmonte la façade du XVIIè siècle d’un campanile et du
beffroi.

Cette construction fait suite à la destruction de l’ancienne tour de Bouffay, détruite en 1848, et un accord est passé pour que l’Église abrite la pendule et la cloche de la tour.

La cloche se nomme Bouffay , elle pèse 8096 kg et a été fondue en 1663.

Mais revenons un peu à l’époque de la Révolution. L’Église sera dépouillée de ses vases et son argenterie en 1792 et fermée en 1793. L’édifice devient le 16 novembre le siège du club révolutionnaire « Vincent la Montagne« , puis une prison.

Dans la même période eu lieu la première noyade de prêtres dans la Loire. Environ 90 prêtres périssent victimes de la première noyade et 58 prêtres à la seconde. Il y aura en tout 6 noyades avec des victimes prêtes ou civiles, et même des enfants. Plus de 900 personnes en tout meurent ainsi.

En 1802 l’Église fût rendue aux catholiques. On y installe le curé M.Maisonneuve qui répare les dégâts causés par la Révolution. Son oeuvre est reprise en 1813 par M. Réveillé de Beauregard, qui continue,d’entretenir et de meubler l’église. En 1819, il achète une cloche, qui coûte douze cents livres et qui est l’oeuvre du fondeur Lambert.

L’Église subira des travaux jusqu’en 1999, date à laquelle elle sera entièrement rénovée.

Continuons la visite et observons les trésors:

L’autel de la nef de droite est le seul autel qui subsiste du XVIIè siècle.

La chaire , de style Louis XV, est en acajou.

Le maitre-autel, en marbre blanc et le retable en bois doré sont du sculpteur Thomas Louis.

L’orgue date de 1853.

La sainte-table, en marbre blanc, est de 1903.

Les vitraux du choeur furent détruits en 1943, le 16 septembre à la suite d’un bombardement. Ils ont été refait en 1947 à l’identique .

Dans ce sanctuaire , on vénère Notre-Dame de Bon Secours. Vénérée depuis 1443 dans l‘île de la Saulzaie, Notre-Dame de Bon-Secours eut sa chapelle jusqu’à la Révolution, périodeoù la statue de la Vierge disparut.

L’abbé Lebrun curé de la paroisse de 1860 à 1868 décidat de doter l’église d’une nouvelle statue. Le 15 août 1865 est installée une vierge sculptée dans du marbre blanc de Carrare, offert par l’empereur Napoléon III. Elle trône, depuis 1903, derrière l’autel dans une alcôve. l’ancienne statue de la Madone de la Saulzaie sauvée à la Révolution fut remise en l’église Sainte-Croix.;Le couronnement de Notre-Dame de Bon-Secours eut lieu le 26 juin 1932 en présence de Mgr Gaillard, archevêque de Tours.

Je pense comme toujours que nous n’avons pas fait un tour complet, mais je vous laisse
les liens qui m’ont servi pour mes recherches. Vous pouvez me laisser vos connaissances
et commentaires.

http://www.infobretagne.com/nantes-eglise-saintecroix.htm

http://www.flickr.com/photos/michel_craipeau/sets/72157602983264867/comments/

http://www.linternaute.com/voyage/france/pays-de-la-loire/nantes/monument/eglise-sainte-croix/

http://www.nantes44.com/bouffay_stecroix.htm

http://www.nantes.fr/sainte-croix

Une réponse à L’Église Saint-Croix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *