boite-a-musique-petits-contes-des-1001-nuits-tanaDans son royaume un roi interdit que ses sujets fassent l’aumône, sinon il ordonne qu’on leur coupe la main. Pourtant, un jour un mendiant aborde une femme et lui demande de l’aider. Il est si affamé que la femme prend pitié et lui donne deux pains.

Le roi apprend ce qui vient de se passer et ordonne que la femme soit amputée des deux mains, une main pour chaque pain. Le roi la trouve si jolie qu’il en tombe amoureux et l’épouse. De leur union naît un enfant. Les courtisanes du roi, sont si jalouses qu’elles chassent la femme aux mains coupées qui se retrouve seule avec l’enfant suspendu à son cou dans le désert.

La femme est si triste, elle marche jusqu’à un point d’eau et se penche pour boire, quand tout d’un coup l’enfant tombe dans l’eau. La panique s’empare de la maman qui crie au secours, deux hommes arrivent et se mettent à prier et sauve l’enfant. Ils recommencent à prier et la femme retrouve ses deux mains.

Les deux hommes demandent à la femme si elle sait qui ils sont ? Sa réponse : Dieu seul, sait tout.

Les deux hommes lui répondent alors, nous sommes les deux pains, que tu as donné au mendiant, le très-haut te rend tes deux mains et ton enfant. La femme est folle de  joie et ne cesse de louer les bienfaits du très-haut.

Une réponse à La femme aux mains coupées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *