Commentaires récents


La première photo provient de la Cathédrale Saint-Étienne de Metz, plus précisément de la verrière de la façade ouest datant du XIV Siècle comportant  une grande rosace de 11 mètres de diamètre. Cet oeuvre est de Hermann Munster allemand Né à Münster, vers 1330 originaire de Westphalie région historique d’Allemagne, décédé à Metz en 1332. Hermann Munster est inhumé au pied de son chef-d’oeuvre.

Les trois photos ci-dessus se composent de la verrière du croisillon nord datant du XVI siècle .
L’oeuvre est de Théobald de Lixheim. L’ensemble représente le triomphe de la vierge au Paradis.
Il serait possible que le registre inférieur ne soit pas de Théobald de Lixheim, mais de Thomas de Clinchamp

Passons aux photos suivantes , la verrière du croisillon sud datant du XVI Siècle, le chef-d’oeuvre est de Valentin Bousch née à Strasbourg, fin XV s. et décédée àMetz en 1541. Style renaissance ces verrières rompt avec le style du moyen-âge. 20 ans séparent la verrière sud de celle du nord. Tout allait vite aussi à cette époque.

Vous avez également les vitraux de la Chapelle du Saint-Sacrement de Jacques Villon.

Et bien-sûr les vitraux de Chagal.

Je vous laisse observer les photos et n’hésitez pas à laisser des commentaires , glissez vos photos  également si vous le désirez.

 

Support pour mes recherches :

Une réponse à Vitraux de Metz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *