Vous allez pouvoir observer l’évolution de l’art du vitrail lyonnais à travers les photos. Les vitraux datent de la moitié du XIXe siècle jusqu’à la moitié du XXe siècle. Je suis désolé je n’ai pas de photos des vitraux de Lesourd ( avant 1845 )

Commençons par une photo du troisième médaillon du vitrail de A.Brun-Bastenaire (1845) dédié à Saint-Just, de haut en bas

  • Saint-Just en compagnie de Saint-Erénée,
  • Saint-Just discutant avec un assassin qui c’était caché dans l’église
  • la mort de Saint-Just en Egypte avec son clerc Viateur à ses côtés.

 

Un vitrail de Gentelet et Godard (v.1845)

Le martyre des frères Macchabées.

Deux oeuvres de Barellon et Veyrat (v.1860) un vitrail nommé La gloire de Marie, du même style que le précédent composé de trois médaillons. De haut en bas :

  • L’Assomption: les anges de la mort qui emporte Marie au ciel.
  • L’Immaculée Conception évoquée par l’apparition de Lourdes.
  • Le Couronnement de Marie par le Christ au Paradis.

Deuxième vitrail : Marie humble et douloureuse avec , de haut en bas :

  • La crèche, naissance de Jésus dans la pauvreté
  • La fuite de la Saint Famille en Egypte pour échapper à la persécution d’Hérode.
  • Marie et Jean au pied de la croix du Christ.

 

Vitrail de G. Dufrêtre (1880-7882)

Le travail de ce  vitrail reflète la piété lyonnaise de la fin du XIXe  siècle qui était parfois également la sensiblerie de cette époque.

La sainte Famille ou Jésus apprenti charpentier.

Le martyre de Sainte Blandine exposée aux lions.

Au médaillon supérieur: la mort de Blandine.

L’Apparition du Christ à Sainte Marguerite-Marie Alacoque à Paray-le-Monial en 1675.

Au médaillon supérieur : La religieuse et les anges en adoration devant le Sacré-Coeur.

Pour finir notre petite visite observons l’oeuvre de Nocod-Jubinde 1920.

La croix glorieuse du Christ.

Vitraux à motifs géométriques reprenant les dessins des premiers vitraux installés par Lesourd.

Le Bon Pasteur (1922)_carton du peintre G. Décote.

Si vous possédez d’autres photos, n’hésitez pas à nous les faire parvenir et laissez vos commentaires sans souci.

Support de recherche :

Petit livret  de l’association culturelle des sanctuaires de   Saint-Irénée et Saint-Just.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>